Publié le Laisser un commentaire

Comment utiliser un bracelet mala ?

Le mala constitue une guirlande de perles servant principalement à la récitation de mantras dans les traditions hindou, bouddhiste et jaïn. Un mantra est une incantation ou une formule sacrée dont la récitation procure à l’âme, apaisement et tranquillité. Par analogie, le mala représente pour ceux qui s’en servent, l’équivalent du chapelet ou du rosaire chez les chrétiens catholiques. Il revêt donc une importance capitale. Découvrez dans cet article quatre usages possibles du bracelet mala.

Utiliser le bracelet mala pour méditer

La méditation constitue l’utilité première du mala. Les bracelets malas sont utilisés pour une forme de méditation connue sous la dénomination de Japa Mala. Il s’agit d’un rituel courant au cours duquel le pratiquant égrène son bracelet mala tout en récitant ses mantras. Vous trouverez ici un large choix de bracelets malas. L’utilisation de ce chapelet permet au pratiquant de rester concentré tout au long de la récitation de ses mantras et le dispense de faire un décompte cérébral.

De quoi est constitué un bracelet mala ?

Conventionnellement, un collier ou un bracelet mala comporte 128 perles. Ce chiffre est doté d’une grande valeur en tradition hindoue. Cependant, il n’est pas rare de trouver des bracelets malas de 54 ou 81 perles. Quoi qu’il en soit, le bracelet mala est toujours composé de :

  • Perles ordinaires ;
  • Une perle guru ou gourou ;
  • Une corde et ;
  • Un pompon.   

Comment réciter les mantras ?

Le mantra à réciter est souvent un mot, un groupe de mots ou une phrase que le pratiquant reçoit de son guide spirituel. Toutefois, il peut aussi s’agir d’une phrase ou d’un verset choisi par le pratiquant lui-même et qui revêt pour lui, une signification particulière. Les bouddhistes considèrent la main gauche de l’homme comme impure. Pour cette raison, seule la main droite pourra être sollicitée lors du Japa Mala. Le récitant place le bracelet entre son majeur et son pouce et fait glisser une perle après la récitation de chaque mantra. Il répète l’opération jusqu’à la fin de la récitation en faisant une brève pause après tous les 18 mantras.

Le bracelet mala comme accessoire de mode

En dehors de son utilisation à des fins spirituelles, le bracelet mala peut également servir de parure. Cette forme d’utilisation du mala est d’abord apparue en Occident où les bracelets malas prolifèrent dans les joailleries. À l’évidence, le mala constitue une pièce dont la fabrication offre une grande liberté dans le choix des matériaux. Dans les joailleries, on retrouve essentiellement des bracelets malas en pierres précieuses ou en cristaux. Classe et discret, cet accessoire s’accommode aisément avec tous les styles vestimentaires.

L’utilisation du bracelet mala pour le yoga

Le bracelet mala peut également être utilisé durant des cours de yoga. Il favorise la relaxation et contribue à captiver des ondes positives. Son utilisation permet donc aux yogis de canaliser leurs chakras, considérés en tradition hindoue comme l’un des sept centres d’énergie du corps humain. Il faudra néanmoins retirer son bracelet pour des séances plus dynamiques au risque de l’abîmer. 

Le bracelet mala, un porte-bonheur

Au-delà des conceptions religieuses ou des préférences esthétiques, plusieurs personnes adoptent les bracelets malas comme des talismans. C’est en Chine que cette forme d’utilisation demeure la plus répandue. Le mala est porté en collier ou en bracelet pour se préserver des malheurs ou conjurer un mauvais sort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.